Hed Mayner, l’Orient est grand

Si c’est un premier show à Paris, Hed Mayner est présent dans la capitale depuis plusieurs saisons et déjà reconnu par une clientèle internationale.

Paris, une ville qu’il connait bien puisqu’après avoir fait Bezalel Academy of Arts and Design à Jérusalem il termine son cycle à l’IFM, l’institut Français de la Mode.

Hed a grandit dans une famille d’artistes dans le Nord d’Israël à Amuka, il est aujourd’hui basé à Tel Aviv. Une ville qu’il avoue stressante par son contexte politique mais propice à la création.

Ce qu’il nous propose pour l’été prochain ?

Trench couleur sable ceinturé par un gilet gris chiné, chemise en popeline qui se drape élégamment, veste en toile de bâche comme une peau de cuir qui vient se fermer naturellement par un drapé antique bouclé à l’épaule.

Le jean bicolore est la pièce qui se glissera dans tous les vestiaires l’été prochain.

Très beau aussi la marinière aux grandes poches plaquées fermée par une corde fine qui se lace ou le haut en châle blanc assemblé de manière asymétrique porté sur un jogging en toile très fine.

Le pantalon de costume, haut et ample se resserre par une ceinture dans la même matière.

Portée sous un manteau rayé en laine très fine, la robe chemise longue en popeline reflète la culture du Moyen Orient et peut être tout à fait envisagée en Occident.

Une collection où les techniques du tailoring, du costume militaire vont avec une certaine désinvolture. Attitude très cool, en tennis ou sandales.

Hed Mayner ? Un très bel esprit que l’on retient quand on le croise.

Mfb

Photos vincent Lappartient

Presse Kuki de Salvertes – Sébastien de Brito / Totem

Défilés Homme Printemps Ete 2018