«1017 ALYX 9SM » DIXIT ALYX : PUNK ROCK

 

19H30. Le show d’Alyx prévu pour 19H devrait commencer, mais il y a foule encore devant.  Les attachés de presse font signe que plus personne ne passe, la salle est pleine et le show démarre!

Quelques secondes après, trois individus masqués par des lunettes noires et un foulard déboulent. Ce seront les derniers à passer avec 2 ou 3 journalistes chanceux. Inquiétant! Ils montent les marches d’escalier 4×4, avec l’énergie de casseurs de manif !

Ce soir, la majorité des princes du rap américain, pour n’en citer aucun, assistent au premier show à Paris de Matthew Williams pour sa marque Alyx rebaptisée tout récemment 1017 ALYX 9SM.

Dans l’entrepôt en réhabilitation qu’il a choisi, le public est assis très serré.

Ghost Rider de Suicide retentit. La voix d’Alan Vega (précurseur du punk rock) nous envoie le premier homme, torse nu avec juste un pantalon cargo sur des boots à talon moyen, démarche rapide et nerveuse. Suivi d’un costume blanc crème surpiqué, porté façon tête resserrée dans une capuche.

Du costume noir brodé, du gilet long, du pantalon impression lézard dans des tons de gris, du jean délavé et ciselé tout le long avec des cercles brodés, ou façon jogging poches plaquées sur les côtés. Côté pratique, des capes parkas qui pourraient servir d’abris de sac à dos en tant de pluie.

Les femmes sont rock, punk et sexy. Corset en vinyle noir sur imperméable beige, sandales fines à talon aiguille avec des guêtres, jogging version jupe à zip, trench noir vinyle ceinturé, ensemble en jean rouge très fort, combinaison en maille lurex avec un col très haut ou en maille stretch brodé de strass.

Une collection qui va de la scène à la rue, avec un mélange des genres, nerveuse et un brin romantique avec des fleurs à la ceinture pour certains looks.

Mais qui est Matthew Williams ?

Autodidacte, dès l’âge de 20 ans il travaille dans la production de vêtements à L.A, apprend à faire des patronages avec des matières jean ou jersey, puis habille des musiciens jusqu’à travailler leur identité visuelle.

Déménagement à New York. Il collabore avec Lady Gaga et Kanye West en tant que DA. Il est aussi très proche d’Héron Preston et Virgil Abloh pour avoir créé ensemble le collectif d’art Been Trill.

En 2015 il décide de créér Alyx. Son premier catalogue est réalisé par son ami Nike Knight, avec un appui sans faille du côté du nouveau DA de Louis Vuitton Homme, Virgil Abloh qui en dira « Je crois en Matt en tant que directeur créatif. Alyx est un label de premier plan pour cette nouvelle génération. En tant que collectif nous écrirons tous son histoire »

Sélectionné il y a quelques saisons pour le prix LVMH, il découvre Paris, une étape importante qui lui donnera envie de développer ses collections en Europe avec plus de créativité et de qualité.

Alyx, c’est depuis trois ans un marché d’une centaine de boutiques prestigieuses dans le monde, avec une fabrication italienne. Car pour assurer ce succès, Matthew Williamsons s’est s’associé à l’italien Luca Benini et pour être sur place, il habite aujourd’hui à Ferrara avec sa femme et sa fille Alyx.

1017 ALYX 9SM … Très applaudi à Paris. Un nouveau codage à retenir.

Mfb
Photos Vincent Lappartien

Défilés Libre accès