Rahul Mishra, la patience du fait main.

Après une école de physique, Rahul Mishra finit en 2005 une formation remarquée à l’Institut National de Design d’Ahmedabad (la 7e ville des Indes classée en seconde position après Mumbai dans l’industrie textile du coton).

En 2006 il lance une collection qu’il présente à la fashion week de Mumbai, à partir d’un coton tissé et bordé d’or, dans la tradition du Kerala mundu.

Basé entre Mumbai et Dehli il ne cesse depuis de faire revivre l’artisanat indien à travers l’Europe. Il remporte la bourse de l’Institut Marangoni en 2009 ainsi que le prix international Woolmark 2013/14.

Rahul Mishra nous reçoit au Palais de Tokyo pour son premier défilé à parisien.

La salle se fait noire. Cinq modèles viennent se poser. Lumière. Quatre d’entre elles re-rentrent en backstage. La cinquième ouvre le show, elle porte un trench brodé.

De la soie, de la transparence, du jersey, aux doubles épaisseurs la collection est inspirée des broderies japonaises.

Des pièces qui racontent la culture indienne, qui évoquent la préciosité japonaise, à mélanger à une garde robe moderne.

Mfb

Photos Evgeny Avrorin

Presse RMO

Femme Printemps Eté 2015