ADELINE ANDRÉ – LE PETIT PRINCE

Adeline André Haute Couture Paris Juillet 2019

Ambiance clinique et feutrée chez Adeline André qui défile cette fois-ci au musée du Monde Arabe.

Charlotte Flossaut ouvre le show dans un ensemble qui annonce les très belles teintes d’automne. Et pour reprendre la fiche explicative que le couturier a pour habitude de laisser à ses invités…

« 01…Veste trois-quart, manches à même, en satin cuir de soie châtaigne sur ‘jambes’ en mousseline de soie cèpe. Sac AA en feutre pure corail. »

La veste se ferme par une large patte sans aucun fermoir. Le sac est aussi conçu dans cet esprit, du pliage qui s’emboîte sans couture.

En 02 c’est au tour d’Ania Martchenko qui porte une « veste aux trois emmanchures à décolleté plongeant. Manches kimono, ourlet tourbillon, en Chirimen de soie de Kyoto cinabre ».

Le troisième passage Axelle Douet avec un « Manteau sept-huitème à col montant, boutonnage secret, en satin cuir de soie bleu prusse sur ‘jambes’ en mousseline satin de soie ciel ».

La créativité avec un esprit minimaliste, Adeline André n’arrête pas de nous étonner.

Les très belles couleurs automnales qu’elle a choisit avec des matières luxueuses et délicates, nous donnent très envie de vivre pleinement les saisons froides.

Et pour la petite surprise ? Une veste 3 emmanchures teenager. Boucles blondes et yeux verts, Tadzio Armengaud- Cianchetta s’avance sur la piste, sourire aux lèvres et très smart . En tout cas heureux de porter la veste aux trois emmanchures d’Adeline André.

Très applaudis par un public conquis.

Photos Vincent Lappartient

Défilés Haute Couture Automne Hiver 2019/20