DIOR DE PLUS EN PLUS FÉMINISTE

Dior Haute-Couture Printemps-Eté 2020

Un espace futuriste est monté dans les jardins du Musée Bourdin. Imaginé par Judy Chicago comme le ventre d’une déesse où le visiteur rentrerait par le sexe. A l’intérieur, des panneaux brodés, illustrant les mots de l’artiste, le panneau principal du fond de scène « ET SI LES FEMMES DIRIGEAIENT LE MONDE » C’est écrit!

Maria Grazia ouvre le show avec des robes frangées d’or, du tailleur cuivré, qui se porte en sandale plate et souple. Les déesses antiques arpentent la piste tout en courbes.

Puis c’est au tour de la mousseline légère avec de longues robes, drapées sur le buste tout en légèreté. De la soie plissée pour une très belle robe chemise, des jeux de drapé sur une hanche, la taille ou le buste d’une veste. De longs manteaux amples et brodés viennent se poser sur quelques robes.

Une très belle palette de couleur avec des tons vert olive, cuivre, terre, sable, rose, nude, turquoise, vert sapin, prune…

Maria Grazia Chiuri s’amuse à travailler les matières en gardant toujours un toucher, un mouvement fluide.

La soie vit de manière précieuse, les matières métalliques dans différents ors renforcent l’armure de la femme.

Car il s’agit bien là de donner de la force au sexe féminin. Le féminisme, Maria Grazia le crie haut et fort depuis plusieurs saisons en collaborant avec différents artistes. Sa collaboration avec Judy Chicago exprime cette fois-ci son souhait de cultiver la dimension divine de la femme.

Judy Chicago artiste multidisciplinaire, féministe connue pour célébrer la réussite des femmes, est exposée régulièrement au Brooklyn Museum de New York. Inspirée par les déesses de l’antiquité, elle préfère les courbes généreuses aux lignes droites.

De la beauté, de la sensualité, du confort c’est tout ce que veulent les femmes?

mfb
Photos Vincent Lappartient

Dior Haute-Couture Printemps-Eté 2020

Haute-Couture Printemps-Eté 2020