LEONARD SOUFFLE SES 60 BOUGIES

 

Tout commence en 1958 à Nîmes où Jacques Leonard et Daniel Tribouillard s’associent pour créer l’entreprise Leonard. Le créatif qui ne porte pas le nom de la marque, Daniel Tribouillard met au point 2 ans plus tard une technique d’impression pour pull-overs fabriqués en fully fashioned (technique industrielle du tricot : augmentation/diminution comme le tricot à la main et non en coupé cousu). Un atelier de 350 personnes est ouvert dans la région parisienne, qui produit 10 000 pulls par jour avec des dessins exclusifs pour les maisons Dior, Lanvin et Hermès.

Dix ans plus tard la maison Leonard signe une première collection en jersey de soie imprimé de motifs floraux exotiques. Avec comme slogan «  « La robe Leonard : 150 grammes de bonheur »Succès international avec l’ouverture de boutiques à Paris et New York ainsi qu’une diversification des produits, parfum, sacs, cravates, carrés de soie.

En 1987 Daniel Tribouillard rachète entièrement la maison Leonard et fera intervenir des créatifs talentueux comme Michèle et Olivier Chatenet, Véronique Leroy, Yiqing Yin.

Trente ans plus tard c’est au tour de sa fille Nathalie de reprendre les rennes de la maison avec comme créatrice Christine Phung.

Pour fêter les 60 ans de la maison, Christine Phung a pioché dans les archives de la maison.

Un dessin qui n’a pas encore été utilisé comme un paysage des savanes dans des tons de vert très printanier à porter en combinaison ou robe, ainsi qu’une réédition d’un motif à grosses fleurs, recoloré dans des tons acidulés sur fond noir ou blanc pour de belles robes longues dos nu, ou manches longues et croisée à la taille ainsi que du body.

Les nouveaux imprimés floraux que Christine Phung propose dans des tons pastel sont rehaussés de couleurs vives, orange, fuchsia. Robes longues vaporeuses en mousseline de soie, tunique et col chemise, ou encore robe foulard.

L’esprit Masaï est présent avec des imprimés tachetés pour de grands trenchs et leggings, dans des tons de prune et beige, ainsi que des imprimés géométriques ethniques, dans des couleurs fortes.

Une collection très féminine et vitaminée à porter en toute légèreté avec des sandales plate forme.

Ntl
Photos Vincent Lappartient

Défilés Libre accès