LÉO – JOIN THE CLUB

 

Dans la très petite salle de concert du Pop Up du Label, quelques personnes patientent tout en écoutant de la bonne musique. Quelques minutes plus tard, la salle se remplie en même temps que les modèles font leur entrée, circulants entre la foule et la mini scène. Une ambiance très rythmée qui fusionne public et modèles.

Ce club, Leonneke Derksen et Joëlle Laederach designer de Léo, l’ont imaginé dans un camping génération millennials.

Une collection très sexy, avec une attitude plutôt désinvolte…en vacances !

Robe de satin de soie tachetée jaune acide avec des bretelles en chaine et boucle métallique ou toujours dans le même imprimé, une jupe fendue sur un côté, à porter avec un blouson de nylon fin et boots noirs. Toujours en satin de soie, une robe chemise de couleur sable, ceinturée, longueur mi-mollet avec des bottes noires.

Du nylon plume pour une robe très sexy, resserrée par des fronces en forme de cercle, ainsi que du petit blouson ample et très court à porter sur jupe ou pantalon taille haute.

Les vestes sont ceinturées haut la taille, sexy en noir avec un short et des bottines, ou très chic en pantalon dans un coloris crème.

Le cuir imprimé croco, en vert acide est magnifique pour le pantalon à pont qui se clip par des fermoirs provenant de l’industrie. Des fermoirs que l’on retrouve sur les boots.

Les bustiers sont soit, pratique à multi poches et look baroudeur, soit vaporeux en satin de soie.

Léo fait aussi un clin d’œil à Dior S/S00. Le défilé que John Galliano – inspiré par Lauren Hill- a imaginé pour clore le printemps- été du deuxième millénaire, où il introduit le populisme au monde du luxe.

Alors le principe d’une photo d’un jean, imprimé sur un vêtement de soie, Léo l’interprète en jupe longue fendue sur le côté ou façon « moustiquaire », dixit les designers, avec du jersey de nylon.

Une matière à l’origine faite pour les doublures de maillot de bain qui se transforme en robe tube, sous-pull ou pantalon. Une moustiquaire fun à porter sur un maillot de bain pour trainer sur le sable ou les soirs d’été.

Mfb
Photos Vincent Lappartient

Défilés Libre accès