VIKTOR & ROLF / 25 ANS

 

Théâtre du Trianon. Fond de scène éclairé de rangées d’ampoules, la fumée monte. Une silhouette s’avance dans l’obscurité. Lumière.

Elle porte un smoking blanc avec un col à jabot très généreux à multiples couches. Ce fameux col fraise qui habillait les cours royales au XVIe siècle et qui a tant inspiré Viktor & Rolf.

Vingt cinq looks immaculés vont défiler pour fêter les 25 ans de carrière de Viktor & Rolf à Paris.

C’est en effet en 1993 que Viktor Horsting & Rolf Snoeren, qui se sont connus sur les bancs de l’école d’Arnheim décident de s’installer à Paris et remportent 3 prix au festival d’Hyères.

Dès lors, les performances artistiques qu’ils feront dans la capitale de la mode, les propulsent au rang de star mondiale.

Cette collection se sert de la mémoire collective, les moments forts de création durant toutes ces années.

Le manteau de laine gris de 2008, ciglé d’un « NO » en relief devient un manteau blanc dont les contours sont dessinés de strass.

La robe en millefeuille de tulle trouée de grands ronds qu’ils avaient illustrée en la découpant avec une tronçonneuse est ici en blanc.

« I love you » brodé rouge sur une robe blanche se retrouve brodé de strass en blanc .

La robe manteau à l’épaule très haute, correspond à la 9e robe de la performance de Maggie Rizer pour l’hiver 1999, où elle est habillée successivement de 10 couches de vêtements.

« Le saut du lit » en 2014, robe couette rouge et coussins est capitonnée par des strass, en version blanc.

Une collection folle, artistique, surréaliste, soutenue par un très beau travail  des ateliers de couture. Une collection qui ne cherche pas à habiller particulièrement mais à faire rêver.

C’est comme ça que Viktor &Rolf interprètent la Haute Couture qu’ils ont choisie de continuer depuis qu’ils ont arrêté leur association (de 2008 à 2015) avec Renzo Rosso sur leur ligne de prêt à porter Homme et Femme.

La haute couture à travers lequel ils créent un monde onirique, est devenue leur moyen d’expression, les parfums à succès qu’ils développent sont là pour leur permettre ce rêve.

Mfb
Photos Vincent Lappartient

Défilés Libre accès