HENRIK VIBSKOV / WIND

 

Ce n’est pas la majestueuse bibliothèque ou le très beau jardin du Lycée Henri IV qu’Henrik Vibskov choisit pour sa performance. Mais le gymnase du lycée Henri IV, encore méconnu de la planète mode.
Un bel espace sportif qui peut accueillir ses fameuses installations.

Sur la scène tapissée de draps recyclés et teints au thé noir, neuf roues dissimulées sous des draps plantent le décor.
La musique spatiale monte, des performers dans des tabliers toujours en drap teint, avec au dos l’inscription VIBS Air Repair Service, se posent chacun devant une roue, enlèvent le drap qui la recouvre et les font tourner. Le show est lancé.

Pour l’été prochain, ensemble au coloris sable en coton avec pantalon et blazer à grandes poches plaquées, pardessus Prince de Galles imprimé de parachutes jaune, chemises en soie marine à gros pois floqués vert, combinaison bleu pâle nouée à la taille par un pull rayé, sweat imprimé des mots « Aero-Sonic-Soap », pantalon et bomber dans un tissu cinétique ou veste tissée d’avions en papier.

La rayure est très belle en noir, ocre et rose. Les carreaux prennent des couleurs de madras, avec des allures de pyjama pour l’homme et robe de chambre pour la femme. La femme, de plus en plus présente sur ses shows à Paris pour lequel il développe des vêtements aux mêmes tissus que l’homme comme des vestes fluides, des jupes longues et parkas ou des mailles côtelée et rayée.

Wind, le thème de la collection pose les questions de la dépendance et de l’utilisation du vent par l’homme. Un outil de transport, d’énergie et de jeu. 
Wind pour sa capacité à déplacer des objets comme la poussière, les voiliers, les moulins et aujourd’hui une source d’électricité.

La robe plissée soleil devant illustre la façon dont on peut travailler avec le vent et non contre.

Vagues mousseuses, bulles de savon, avions en papier, boomerangs, parachutes, aérodynamique et même mauvaise haleine ont été les mots- clés de la collection. Marcel Duchamp, le père du dadaïsme n’est jamais très loin pour cet artiste multidisciplinaire. Henrik Vibskov est designer, artiste performer et musicien (ex-batteur de Trentemoller).

Il s’envole dès aujourd’hui pour l’exposition Wathelength : Reset auquel il participe en tant qu’artiste au Powerlong Art Museum de Shanghai.

Mfb
Photos Vincent Lappartient

Défilés Libre accès