DUNHILL DEPUIS PARIS

 

Début 2017, l’ex CEO de Burberry, Andrew Maag prend les rênes de Dunhill. Il emmène avec lui Marc Weston qu’il avait lui-même engagé, durant 9 ans, en tant que bras droit de Christopher Bailey, le tout récemment ex designer de Burberry.

Réactiver Dunhill, la marque préférée de James Bond est un challenge à la hauteur de ce tandem qui sait allier le business à l’innovation.

Pour cela, Andrew Maag n’hésite pas à restructurer radicalement la société. Coup de balai sur les nombreuses boutiques qui ne correspondent plus au niveau de qualité imposé par la marque. Et dont l’écrin principal reste Bourdon House à Mayfair. Ancien manoir du duc de Wesminster, racheté en 1902 par Alfred Dunhill, qui dans ses débuts propose des accessoires et des vêtements pour un nouveau genre, les automobilistes.

Fumer et conduire étant en vogue, le fondateur met au point deux ans plus tard, une pipe pour ces nouveaux chauffeurs de voiture encore sans toit, ni pare brise. L’industrie du tabac de luxe s’ouvre à lui, avec entre autre la création d’un briquet que l’on allume avec une seule main.

Aujourd’hui, Dunhill ce sont deux entités différentes. Pour le luxe, le groupe suisse Richemont avec 70 boutiques dans le monde, tandis que le secteur du tabac appartient à British American Tobacco.

Si défiler n’était pas prévu dans le développement de la marque, Andrew Maag choisit tout de même de le faire pour s’adapter au nouveau consommateur du web et c’est donc à Paris pour la deuxième saison que Dunhill fait son show.

« Simplicité et sophistication silencieuse » Le nouveau directeur artistique Marc Weston nous parle « d’évolution de style et non de mode ». Une vision adaptée à une marque de prestige endormie depuis des décennies.

Le très beau cuir est interprété dans des volumes amples, des lignes droites et très nettes pour les blousons à porter sur une veste ou encore un trench noir sur pantalon bleu moiré et tennis blanche.

Les costumes dans des draps de laine se portent nonchalamment à même la peau avec des par-dessus et des pantalons fendus sur le bas. Les aspects moirés seront réservés aux jet-setteurs.

Les couleurs comme le rouge, le violet, le bleu sont soyeuses et se portent avec des couleurs terre ou du noir.

Fervent du tailoring, Marc Weston s’inspire de l’adage du célèbre architecte d’intérieur David Hicks «  Le style n’est pas ce que tu fais mais comment tu le fais ». Il réalise aujourd’hui une collection qui reflète une élégance bien moderne, avec de bonnes proportions, les bons détails, et une bonne construction.

Mfb
Photos Vincent Lappartient

Défilés Libre accès