WALTER VAN BEIRENDONCK – VENT FOU

 

Si Walter van Beirendonck se sert de ses shows pour exprimer tout haut ses opinions sur la société, ce dernier show est particulièrement marqué par un esprit de révolte avec bien sur, de la dérision, chère au designer.

Tandis que le vent d’une forte tempête marine souffle, quelques notes précieuses de piano se font entendre.

Le premier modèle annonce la couleur. Dans un ensemble jaune fluo, pantalon de costume et gilet de sangles qui laisse voir par endroit la peau, cousu d’écussons sur lesquels sont inscrits « loving the alien » « it’s only a story- it’s not real – don’t worry – there is a happy ENDING » «  WILD IS THE WIND » et encore « RIOT ! »

La révolte, le vent fou…des mots que Walter van Beirendonck reprend tout le long du show avec son portrait – réalisé par différents artistes – placardé sur des vêtements évidés par endroit. Des fenêtres jaune, orange fluo qui s’ouvrent sur un côté du buste sur des vestes de costume ou dans le dos d’une parka bleu à capuche ! Un effet surréaliste empreint de signalétique…

Les couleurs fortes se mélangent aux plus classiques, costume de laine à carreaux épaulettes orange fluo porté sur un sous pull de cette même couleur. Cinq couleurs composent un trench, huit pour des pantalons bariolés avec de larges rayures horizontales, verticales et en biais.

Pour les adeptes de l’athleisure, Walter propose un imprimé squelette façon bande dessinée, sur le leggins et le haut, comme une combinaison …Effet garanti dans un club mais à éviter la nuit pour les joggeurs sous peine de semer la terreur dans les regards!

Toujours dans un style BD l’oie verte est tissée dans un jacquard de laine pour un pardessus ou une veste façon Chanel, sans col et bordée d’un ruban jaune fluo. L’oie verte se mélange aussi à une tête d’âne, en imprimé sur une toile imperméable translucide.

La chaussure est aussi spectaculaire avec de gros sabots fluo ou vernis noir réalisés par René van den Berg.

Une très belle collection qui reprend les créations les plus marquantes de ces dernières années. Walter van Beirendonck ? Du surréalisme à porter en toute sérénité.

Mfb
Photos Vincent Lappartient

Défilés Libre accès