RAF SIMONS – VIVRE LA VILLE PLEINEMENT

 

 

Habitué à faire ses shows dans des espaces contemporains, Raf Simons a choisi cette fois-ci un Hotel de luxe.

Baignée dans une lumière lynchienne, la grande salle de bal du Shangri-La, se transforme pour l’occasion en club «Blue Velvet». Lynch étant de plus en plus présent dans l’imaginaire du designer. Un live déchainé du groupe belge post/punk « Whispering Sons » succède à Atmosphère de Joy Division, le groupe fétiche de Raf.

L’hiver 2020 de Raf Simons illustre un nouveau comportement urbain, qui est de vivre la ville en tant que piéton. Casque de chantier en tissu et grands manteaux pour tracer, flâner ou faire une pause non pas dans un café mais en terrasse.

Les manteaux qu’il propose reprennent les grands classiques, pardessus, trench, imperméable, caban, parka, peignoir ou blouson, avec une coupe, une qualité de la matière et des détails bien à lui.

Enveloppants, très longs, ceinturés ou trapèze, ils ont parfois des épaules larges et tombantes pour les laines rigides, ou plus ajustées pour le cuir.

Les couleurs neutres, le noir, les bruns, les gris, s’associent à un imprimé léopard ou à des couleurs vives comme l’orange, le rouge, le jaune, le violet, le bleu, sans oublier la douceur du rose pâle.

Raf Simons est toujours très attendu et applaudit sur les Fashions Weeks parisiennes.

Mfb
Photos Vincent Lappartient

LES DERNIERS DÉFILÉS