RICK OWENS – LARRY

 

Tandis que la salle du Palais de tokyo est baignée dans la pénombre, des halos de lumière provenant de lampes des années 40, éclairent les passages des modèles avec bizarrement une ambiance un brin hippy.

Si Larry LeGaspi, designer américain culte des années 1970 à 1980, mort en 2001 et connu pour avoir fait les costumes de Labelle, Kiss, Grace Jones ou Divine, a influencé Rick Owens dans sa manière d’appréhender le vêtement, il lui fait cette fois- ci un véritable hommage à « la gloire du luxe et du vice ».

Perchés sur des boots à talons compensés, les hommes portent de très belles vestes soyeuses, matelassées dans différents tons orangés, des manteaux de fourrure retournée, aux épaules un peu rebondies, de grands pantalons de laine avec des empiècements de cuir, ou plus étroit avec toujours cette coupe un peu baggy.

La couleur forte, disco comme le denim fushia, et les orangés dans des nylons très soyeux se mélangent à une collection dans des tons de terre. Les grandes poches sont des sacs, les baskets sont une nouvelle collaboration avec la marque Veja.

Une très belle collection à porter dès la rentrée en attendant le livre que Rick s’apprête à sortir en octobre prochain sur la vie et l’œuvre de Larry LeGaspi avec les éditions Rizzoli. Une collaboration étroite avec Val, la femme du designer défunt, Rick Owens s’étant promis de le faire connaître au public depuis 2002. Grâce  à ce show, la Toile commence déjà à en parler.

Mfb
Photos Vincent Lappartient

LES DERNIERS DÉFILÉS